dimanche 26 août 2012

Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


Ferrailler


FERRAILLER


jeudi 23 août 2012

'TouzeVil


Dormir En Gendarme


'TouzeVil


MétralDance


So ! Grafitti : Stalingrad


Stalingrad = Trom


Tromé - Stalingrad


JEune homme, vous êtes en vie ?

Le jeune homme vert de gris à tous les étages de son âme titubait d'alcool et empestait à plusieurs mètres : tous les clients s'écartèrent de lui et s'effacèrent devant ses hurlements. Je suis rien, rien du tout, dl'à merde, je vaux rien je peux rien, vous l'savez pas ? 

La jeune femme et son bébé l'entendirent depuis le trottoir d'en face et traversèrent en direction de l'arrêt. Sous l'abribus, le jeune homme leur fit face, provoquant, puis face au bébé se radoucit et le regarda en l'apostrophant comme s'il eu pu lui répondre : t'es bien toi, hein, tu profites de tout ! 

Il se pencha alors sur l'enfant pour lui porter chance en lui souhaitant sincèrement une belle vie, puis héla la jeune mère avec un certain respect : vous allez lui apprendre la boxe, hein ?! C'est important la boxe ! Ce n'est pas sûr répondit la jeune femme femme. Alors les échecs ! dit-il avec conviction, Oui les échecs, tu joueras aux échecs, hein petit ? 

C'est bien les échecs.

Puis il entama une litanie de pleurs et de vindicte : je ne suis rien moi, rien du tout. La jeune femme lui fit face à son tour, imprégnée d'une odeur âcre de sueur et d'alcool froid, elle l'écouta en tentant de comprendre ce qui l'animait. 

Je suis le produit d'un viol : VOILà !

C'est beau, hein ?! lui demanda t'il avec force. 

Mon père à violé ma mère, je viens d'là dit-il en baissant la tête, abattu d'épouvante.

JEune homme, vous êtes en vie ? Oui, répondit-il en la regardant dans les yeux. Alors, vous êtes précieux n'est ce pas ? Il ne pût pas répondre mais touché, il la regarda dans les yeux, ils se regardèrent pendant plusieurs secondes puis il lui dit avec une grande justesse dans le corps : Merci.

mardi 21 août 2012

Ai s'croi ché elle

Les deux femmes s'installèrent près de la femme et de l'enfant. Elles étaient algériennes. Elles nouèrent conversation, c'est votre premier ? Et il à quel âge ? Et vous n'en avez qu'un ? Le ton, le regard et le mépris se lisait visiblement sur leurs visages, salis par la pauvreté. Mais vous l'avez eu à quel âge demandèrent-elles l'œil fardé de violence latente et grimace de dégoût. Devant l'invite à ne pas poursuivre cette conversation, elles se gaufrèrent de vulgarité, l'insultant du haut de leur  propre cinquantaine totalement délabrée : pauvre vieille, t'as vu ton âge, mais regarde là, c'est une vieille, t'es même pas française en plus, Salope, elle a des pommettes hautes, c'est une slave chaipaquoi, elle doit pas avoir de papiers, une Rom, c'est sûr dit l'une d'entre elle en crachant par terre, ai s'croi ché elle, grosse pouffiasse. La femme regarda son enfant de 2 ans, retira prestement la pique de ses cheveux et cria en les menaçant, ce qui les déstabilisa. Comme pour reprendre de l'allant elle crièrent en femme offensée par le malin, sale raciste, espèce de raciste, connasse, on va t'éclater vieille salope, viens t'battre ! Tous les arabes du bus se retournèrent sur elle. Je suis raciste parce que je n'ai pas envie de parler avec vous ? Ouais connasse crièrent elles en descendant à leur arrêt, on les connais les sans papiers, sale Rom de merde, tu viens nous prendre notre taf criaient t-elles juste devant la vitre du bus en tapant comme des folles du côté de l'enfant, descends salope, on va t'éclater sale raciste. Ai s'croi chez elle était belle ce jour là et bien d'ici, ses amis d'enfance étaient pour la plupart, Africains, Arabes, Kabyles,  Gitans, Tunisiens, Marocains, Turcs, Antillais, Réunionnais,  du  Cap Vert, Polonais, Russes, Portugais, avec un pointe d'Espagnols et d'Italiens, et quelques autres français d'origines diverses.

Elle serra son enfant contre elle en pensant au brouillard.

dimanche 19 août 2012

Rock'N'Stop

Les deux jeunes filles tendaient le pouce au bord de la route il ouvrit la porte avant sur la droite elles montèrent et il les livra en même temps que sa came aux destinataires trop extasié pour se rendre compte que.